Chicoutimi, Linden & Fleurs

7 Nov

lindenfleuri10

Cet été, j’ai passé une partie de mes vacances chez mes parents au Saguenay. À part faire du bateau (oui), me baigner (oui, oui) et voir des paysages magnifiques (oui, oui, oui), ma mère m’a aussi entraîné chez Croft,  le dernier (je pense) magasin de tissus encore en vie à Chicoutimi.

Moment d’histoire : Mes parents m’ont offert ma première machine à coudre quand j’habitais encore avec eux. À l’époque, Bouclair vendait des tissus. Il y avait aussi les Soieries et le Royaume du Coupon, tous deux fermés aujourd’hui. Dans les moments de folie, ma mère et moi on prenait la voiture et on roulait vers le Fabricville d’Alma, à 45 minutes d’autoroute de Chicoutimi. La grande aventure.

croft

Quand je suis entrée au Croft, je ne pouvais pas croire que je n’étais jamais venue avant. C’était comme être dans une maison avec des murs faits en piles de tissus. Et on se promène entre les pièces. J’ai retrouvé plein de garnitures de couture que j’avais seulement vues dans les boutiques spécialisées de la rue St-Hubert. Bon, c’est peut-être pas la meilleure place de l’Univers pour les motifs dernier cri, mais il y a un grand choix  de tous les types de tissus possibles.

Je me suis spécialement attardée à la section des cotons ouatés que je trouvais de bonne qualité.  Je suis entre autres tombée en amour avec ce magnifique fleuri. J’avais en tête d’en faire un sweatshirt une fois de retour à Montréal.

linden121

linden6

J’ai  longtemps hésité pour le modèle de sweatshirt, mais j’ai finalement choisi le patron Linden de Grainline Studio. Je l’avais vu à peu près partout sur les blogs et les comptes Instagram de couture et tout le monde semblait en dire du positif.11005Illustration

Au départ j’hésitais entre la taille 4 et la taille 6. Mais après avoir lu les commentaires sur quelques blogs, plusieurs personnes semblaient dire que le résultat était large. J’ai donc décidé d’y aller avec la taille 4. Bon choix.
lindenfleuri71

lindenfleuri9

Le patron est ultra facile et rapide à réaliser, parfait pour une débutante. J’ai fait le modèle B, en ajoutant la bande du bas. Le seul problème a été au niveau de l’élasticité de mon tissu pour le col. Je n’ai pas réussi à l’étirer assez. J’ai donc changé pour un bord-côte gris.

Un patron qui deviendra un nouveau classique de mon armoire à couture. Même le chat du voisin l’a aimé.

lindenfleuri21

Mobile & Mariage

29 Oct

mobileoiseaux1

 

Il y quelques semaines, je racontais mes déboires avec la robe que je voulais coudre pour le mariage de mon amie Natasha. Mais pour cette occasion spéciale, en plus d’une robe, j’ai aussi fabriqué un cadeau. Mon potentiel DIY est si élevé.

Le problème, c’est que je ne savais pas trop quoi lui donner. Natasha est une nouvelle amie que j’ai connu à travers Instagram et notre passion pour la couture (vous pouvez voir son blog ici). Est-ce que dans ses traditions c’était correct d’offrir de l’argent? Est-ce que je devais plutôt lui donner un cadeau? Incapable d’être certaine de la réponse, j’ai donc décidé d’éviter toute chance de faux pas en offrant de l’argent dans un cadeau fait-main. Je ne pouvais presque pas me tromper.

Je me souvenais que l’an dernier, Natasha avait vu une photo d’un mobile d’oiseaux que j’avais fait une amie. Elle m’avait alors dit : « wow, tu dois l’aimer beaucoup pour lui avoir fabriqué ça ». C’est vrai. Mais comme j’aime aussi beaucoup Natasha, je me suis dit que ce serait un cadeau parfait pour elle. Elle prouvait son amour par le mariage, je prouvais mon amitié par un mobile. Aww.

mobile oiseaux

J’avais un super concept en tête :

  1. Deux oiseaux sur une branche orientés un vers l’autre (genre loooove birds)
  2. Des oiseaux bleus (en hommage à son mari Etienne, un giga fan des Blue Jays de Toronto)
  3. Un tissu de style karakoko rappelant les origines d’Europe de l’Est de Natasha (bon, le résultat est plus ou moins réussi pour ce point)

Niveau technique : Les tissus ont été acheté à l’Effiloché de Montréal, les oiseaux fixés à la colle chaude et de la corde de jute a été utilisée pour les fils. Le patron des oiseaux est pour sa part ici.

Une fois le mobile terminé, j’y ai suspendu une boîte cadeau avec l’argent à l’intérieur. Natasha  pouvait donc garder le mobile en souvenir et Etienne dépenser l’argent en plaisir. Ou vice versa.

Et voici une photo envoyée par Natasha la semaine dernière. Un mobile assorti à un mannequin de couture. Une robe de mariée et un cadeau de mariage. Trop de passions dans la même photo.

mobileoiseaubleu

Inari à carreaux

27 Sep

inariWP6

Cette année, j’ai eu une soudaine passion pour les tissus à carreaux noir et blanc (a.k.a windowpane). Si bien qu’au printemps, ma vie dépendait pas mal du fait d’en trouver quelque part. Et tadam! J’en ai vu par hasard chez Fabricville. Ok, c’était un crèpe synthétique, mais quand même, c’était du windowpane. Aucune chance que ça puisse diminuer mon excitation. J’étais tellement enthousiaste que j’en ai acheté deux sortes. Vous pouvez voir ce que j’ai fait avec le premier ici.

inari

inaritee9

Pour mon deuxième vêtement à carreaux, j’ai choisi le patron Inari tee dress de Named Clothing (parce qu’après le windowpane, mon autre nouvelle passion de l’année, ce sont les patrons Named). L’équation parfaite : patron Named + tissu windowpane = amour exposant 10. Le résultat pouvait juste être fa-bu-leux.

Au départ j’avais prévu faire la robe, mais j’ai dû changer d’idée en cours de route. Selon mes mensurations et les mesures proposées sur le patron, j’ai fait le buste et la taille en taille 6 et les hanches en taille 4. Une fois terminé, je trouvais la robe trop ajustée aux hanches, ce qui changeait la tombée du vêtement. C’était portable, mais j’étais moyennement satisfaite du résultat.

inaritee7

J’ai donc décidé de couper la robe pour en faire un haut. Ce qui veut dire que mon haut n’est pas exactement celui présenté sur le patron. Celui du patron est supposé être un peu plus large et plus court que le mien.

Au final, je suis hyper satisfaite de mon nouveau haut. Chaque fois que je décide de porter des pantalons, une jupe ou un short, je me rends compte que j’ai à peu près 1000 robes et 2 hauts. C’est avec joie que ma garde-robe a accueilli mon nouvel ami à carreaux.

J’ai jamais porté autant de jeans que cette semaine.

inaritee3

Scuba Burda

19 Sep

burdascuba16

Mon amie Natasha s’est mariée au début septembre et j’avais absolument (pas) besoin d’une robe (considérant que j’en ai déjà beaucoup trop) pour l’occasion. Comme je manquais de temps pour la faire, j’ai décidé, à la dernière minute, de terminer une magnifique Kielo verte kaki que j’avais commencé quelques semaines avant. Je me disais qu’elle serait par-fai-te pour le mariage. Et aussi pour ma vie en générale.

J’avais presque terminé de la coudre quand, gaffe monumentale,  j’ai fait une bonne entaille dans le tissu en la finissant à la surjetteuse. Méga drame. Trop compliqué à réparer, pas assez de tissu pour recommencer. La veille du mariage, 16h00. Giga panique.

burdascuba15

Burda-6975

J’ai donc entrepris de fouiller dans ma réserve de tissus à la recherche d’un plan B rapide:

  • Trop blanc (règle que seulement la mariée peut être en blanc);
  • Trop noir (règle que c’est pas des funérailles);
  • Trop voyant (règle de mon chum);
  • Trop technique à coudre pour le temps disponible (règle de mon niveau de couture).

J’ai finalement arrêté mon choix sur un néoprène, a.k.a scuba, que j’avais acheté au printemps chez Fabricville. Un super-tissu aux  super-pouvoirs : 1- il est élastique 2- il ne s’effiloche pas.  Allo scuba, Roi du vite fait bien fait en situation extrême.

burdascuba5

burdascuba111

 

Pour le patron, j’ai choisi la robe Burda 6975 qui me semblait assez facile. Deux pièces et 6 pinces pour le haut, 7 pièces pour le bas. Comme le tissu était élastique, j’ai laissé tomber la fermeture éclair pour gagner du temps. 17h00 : Comme prévu, la robe s’est montée très rapidement. J’ai quand même dû faire beaucoup d’ajustements car elle était trop grande d’à peu près partout. Trois heures plus tard j’avais une nouvelle robe mais j’étais aussi déçue du résultat. Je n’étais pas super fan de la hauteur à laquelle est placée la taille sur le patron.

burdascuba10

burdascuba12

Durant la nuit, j’ai rêvé que je transformais la robe en coordonné crop top/jupe crayon.  Quand je me suis réveillée, le jour même du mariage, j’ai sauté sur le découd-vite pour séparer le haut du bas. Un élastique à la taille de la jupe, encore un peu d’ajustements et voilà la fin heureuse d’une saga désastreuse.

Je voudrais offrir une spéciale dédicace à mon inconscient pour avoir trouvé la solution durant mon sommeil. La nuit porte conseil, mon inconscient aussi.

IMG_20150905_165323

Kielo Leo

3 Aug

kieloleopard11

Première expérience avec un patron de l’étiquette indépendante NamedPour la grande occasion, j’y suis allée avec la Kielo Wrap Dress sur laquelle je fantasmais depuis quelques mois. Le premier tissu choisi pour le patron était un magnifique chiffon à imprimé Ikat. Celui-ci a malheureusement terminé sa courte vie dans le bac aux oubliettes après une ultra mauvaise coupe de ma part. Incident qui m’a rappelé à quel point j’haïiiiis travailler des tissus légers.

kielo

kieloleopard10

Pour me consoler, je suis donc allée faire un tour dans un de mes magasins préférés, Tissatex sur la Plaza St-Hubert. Je suis ressortie avec beaucoup trop de tissus pour mes besoins (classique), mais aussi avec ce superbe voile léopard de la griffe Robert RibkoffUn choix de tissu fabuleusement judicieux pour une fille qui venait de pleurer la moitié de sa journée sur sa haine des tissus légers.

La deuxième coupe s’est beaucoup mieux passée. Heureusement, considérant mon utilisation de toutes les aiguilles de l’appartement et le fait que je venais de vider la presque totalité d’une canne d’empois pour durcir le tissu. Si ça se terminait encore en catastrophe, je pleurais l’autre moitié de la journée. Et peut-être le lendemain aussi.

kieloleopard4

kieloleopard5

kieloleopard14

Sinon le patron est hyper a peu de pièces, est facile à assembler et les grandeurs indiquées correspondent bien. Sérieusement, je pense que c’est peut-être le patron le mieux ajusté de toute l’histoire de ma vie à mes mensurations.

La seule modification apportée a été au niveau de l’encolure. Le tissu s’est étiré pendant l’assemblage et l’encolure baillait un petit peu. J’ai donc ajouté deux mini pinces au col pour ramener le tout. Ni vu, ni connu.

kieloleopard8

 

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 57 autres abonnés